Le contexte d’incertitude politique est favorable à la détention d’or. D’autant que le retour de l’inflation va être au cœur des préoccupations de la Fed, et les taux réels vont rester à des niveaux bas. La « relique barbare » de Keynes devrait continuer de susciter l’attrait des investisseurs.

L’or a toujours exercé une fascination sur les investisseurs. Source de fortes plus-values, mais aussi terre de refuge en cas d’incertitudes économiques. La forte progression de l’or du début des années 2000 jusqu’à mi-2011 fut la réponse ordonnée aux craintes qui régnaient en zone euro et sur le système monétaire dans son ensemble.

Retrouvez l’article complet sur le site web ProfessionCGP en cliquant ici.