Ça va mieux, mais on ne change rien. Tel est, en substance, le message délivré par Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), à l’issue de la réunion de son institution, jeudi 9 mars. « La reprise de la zone euro se renforce », a souligné l’Italien pendant sa conférence de presse.

[…] « La BCE reste l’arme au pied: elle acte que le malade va mieux mais n’est pas totalement guéri » analyse Daniel Gerino, président de Carlton Sélection.

Pour les abonnés de LeMonde.fr, retrouvez l’article complet en cliquant ici.