Le contexte actuel marque la fin d’un long cycle de baisse des taux d’intérêt. Depuis le début des années 1980, les taux longs avaient entamé une véritable décrue ponctuée de différentes phases de rebond mais la tendance de long terme restait baissière. Le 10 ans américain a atteint ses plus bas niveaux, autour de 1,30% début juillet 2016, avant de remonter à 2,40% au cours des derniers jours.

Retrouvez l’article complet sur le site web de FinYear en cliquant ici.