« Bien que Mario Draghi n’ait pas fait, hier, d’annonce exceptionnelle quant aux mesures de rachats d’actifs de la BCE, le discours du banquier central est riche d’enseignements. Pour Daniel Gerino, Directeur de la gestion et Président de Carlton Sélection, la banque centrale semble avoir utilisé toute la marge de manoeuvre monétaire qu’il lui était possible d’exploiter »