Daniel Gerino, le président de Carlton Sélection explique pourquoi il pense qu’il est judicieux de commencer à alléger la poche actions des portefeuilles. « Il y a une perte de momentum depuis l’élection présidentielle ». Le marché choisit de rester dans l’optimisme alors que certains indicateurs indiquent que la croissance n’est plus au rendez-vous. Aux Etats-Unis, certaines sociétés sont clairement surévaluées. Après avoir misé sur les petite et moyennes entreprises, le patron de Carlton Sélection préfère se concentrer sur les obligations haut rendement… ou le cash !

Retrouvez la vidéo complète sur le site web de TVFinance en cliquant ici.