« Nouvel assouplissement monétaire de la Banque Centrale Européenne en septembre, résultats rassurants des stress tests fin octobre, espoirs d’un assouplissement quantitatif de grande ampleur en Europe… L’actualité du secteur bancaire européen a été particulièrement positive en cette fin d’année. Dans ce contexte, celui-ci offre aujourd’hui un des meilleurs profils rendement/risque du compartiment du crédit. »